Tout a commencé par une rencontre, lors du marché de Noël des commerçants : « Un vrai conte de Noël ! » C’est en faisant le tour des exposants que Marie Taupin, créatrice de Bulle de bien-être, a rencontré Mimika (Émilie Roumiguières de son vrai nom) qui exposait des livres, des albums de jeunesse, des cartes de vœux… dont elle avait assuré les illustrations. Cela a été le début d’une collaboration pour un livre dont Marie Taupin avait déjà écrit le scénario.
Un regard malicieux et tendre sur la clientèle
Rapidement, les deux femmes se sont entendues : « Je voulais raconter ce qu’il y a derrière l’institut de beauté », explique Marie Taupin, qui marche à la rencontre et se réjouit d’avoir trouvé la personne qu’il lui fallait. Même si les clients sont beaucoup mis en avant – le sous-titre est La clientèle – il n’y a rien de choquant dans les histoires. « Plutôt de l’autodérision », déclarent les deux autrices qui ne manquent pas d’humour.
En effet, si les histoires racontées font partie de la vie des instituts Bulle de bien-être, peu de personnes pourront s’y reconnaître. Et surtout, impossible de reconnaître quelqu’un que l’on connaît. De son côté, Mimika reconnaît avoir travaillé « sans contrainte au niveau des dessins ».
Bien connue dans sa commune de naissance, Marie Taupin n’a de cesse de développer son art du bien-être à travers ses instituts de beauté. Après ses débuts au centre de l’Ardre il y a quinze ans, elle a su se diversifier et remettre à flot des établissements portant désormais sa marque de fabrique dans plusieurs communes.
De son côté, Mimika jongle entre sa vie de maman à plein temps et son activité d’illustratrice. Pas facile tous les jours ! Elle raconte des histoires tirées de son quotidien, toujours avec humour et bonne humeur. L’inspiration ne manque pas et elle réalise des albums BD et jeunesse souvent en autoédition. C’est aussi en autoédition que le livre Bulle de bien-être a été imprimé à 1 000 exemplaires.
Sa parution a été perturbée par le confinement, mais les deux conceptrices y croient, et déjà les ventes sont bien parties. Il est en vente (12,50 €) dans les instituts Bulle de bien-être et sur Internet. Des dédicaces seront possibles sur demande
 
Ouest France 14/12/2020