L'ABUS DE BIEN-ÊTRE EST RECOMMANDÉ POUR LA SANTÉ !


Blog
Afficher par

Economie au féminin : L'esthéticienne ose entreprendre loin des villes

Photo_Ouest_France.jpghttps://www.ouest-france.fr/economie/entreprises/economie-au-feminin/economie-au-feminin-l-estheticienne-ose-entreprendre-loin-des-villes-6309143

 

Marie Taupin a créé la franchise Bulle de bien-être dans les Pays de la Loire. Son souhait ? Développer les instituts de beauté en milieu rural et aider les femmes à devenir patronne.
 

« Si on écoute les gens dans les petits bourgs, on ne fait jamais rien. Alors, je me suis écoutée », raconte avec un large sourire Marie Taupin depuis la cabine d'une de ses sept instituts franchisés. « Depuis toute petite, je voulais gérer mon entreprise. »

Marie Taupin, 38 ans, a commencé par transformer l'ancienne salle d'exposition de son oncle, constructeur de maisons individuelles, en un petit cocon de beauté de 60 m2à Petit-Mars, 3 600 habitants au nord de Nantes. « Mes parents m'ont prêté 5 000 € pour démarrer. » Car côté banques, trouver un prêt a été aussi douloureux qu'une épilation. « Les banquiers me disaient que lancer un commerce à Petit-Mars n'allait pas marcher. »

 

Deux pour le prix d'un

Les Marsiens (habitants de Petit-Mars) aussi l'ont regardée comme une extraterrestre. « Certains étaient sceptiques sur la durée de vie d'un institut de beauté à la campagne. » Qu'importe, elle relève ses manches. « En 2005, les gens venaient surtout en institut par nécessité, se souvient l'esthéticienne. Aujourd'hui, ils cherchent à se relaxer. »

Le bouche-à-oreille fait son effet : le directeur d'un supermarché voisin lui propose d'ouvrir un institut dans sa galerie, le début d'une série d'ouvertures de Bulles de bien-être.

La vente, quatre ans plus tard et « à bon prix », de ce deuxième salon d'esthétique, lui a permis d'en acheter deux autres : à Mauve-sur-Loire, en lointaine périphérie nantaise, et à Montreuil-Juigné (Maine-et-Loire). Marie leur a redonné des couleurs. « On a doublé le chiffre d'affaires ». Entre-temps, son premier institut a déménagé sur la place du village et sa surface a triplé !

 

Depuis 2016, Marie Taupin a officialisé sa franchise. Le droit d'entrée dans le réseau est fixé à 7 000 €. La cheffe d'entreprise ne réclame pas de redevance sur le chiffre d'affaires. « Je ne veux pas récupérer le fruit du travail des franchisées. » Son quatrième établissement est niché à La Chaize-Giraud, 1 079 habitants au coeur de la Vendée. « J'ai eu un coup de coeur en voyant l'institut sur le Bon Coin ! » S'installer en milieu rural, « c'est entretenir un lien de proximité avec les habitants ». Des hommes (20 %), des femmes, des jeunes filles, des grands-pères... La clientèle qui s'allonge sur la table de Bulle de bien-être est variée. « Les gens cherchent un contact. Parfois, nous sommes les seules à qui une personne âgée va parler dans la journée »,insiste la cheffe d'entreprise.

Depuis trois ans, elle n'est plus en cabine. « J'avais trop de choses en tête : la comptabilité, les salariés, les formations... » Jamais elle n'aurait cru se retrouver à la tête d'un réseau de sept instituts qui compte treize personnes dont huit de ses salariées. L'an dernier, Bulle de bien-être a enregistré son meilleur chiffre d'affaires : 300 000 €. Mais la patronne tempère. Tout n'est pas aussi rose que son enseigne. « Il y a des difficultés à gérer. » Être cheffe d'entreprise, c'est aussi du temps en moins avec ses deux enfants, et du stress. Douce et déterminée, elle avance au gré des opportunités. Une nouvelle Bulle doit ouvrir cette année.

Elle souhaite désormais inciter les femmes à se lancer. « Nous sommes aussi capables que les hommes », juge-t-elle nécessaire de rappeler. Elle prévoit de présenter son réseau de franchise dans des écoles d'esthétique « en les accompagnant le plus possible ». Le conseil de Marie Taupin ? « Osez ! »




En Pays de la Loire, ces femmes qui ont choisi l'artisanat

Photo_PresseOcean.jpghttps://www.presseocean.fr/actualite/economie-en-pays-de-la-loire-ces-femmes-qui-ont-choisi-lartisanat-31-01-2019-292976

Dans la région, 24 % des entreprises artisanales sont dirigées par des femmes. La Chambre régionale des métiers et de l’artisanat encourage les créations d’entreprises.

En 15 ans, la jeune femme de Petit-Mars a su se faire une place au soleil dans le monde les soins de beauté. Peu de gens y croyaient. Pour autant, les réponses déceptives ne l’ont pas fait renoncer à son projet. Aujourd’hui, Marie Taupin est à la tête de quatre salons de beauté et en a franchisé trois sous l’enseigne « Bulles de bien-être », tous situés en milieu rural.

Un pari lancé il y a quinze ans et dont la réussite a été saluée en décembre par la Chambre régionale de métiers et de l’artisanat qui a décerné à la jeune femme de Petit-Mars le prix de « Enrepreneure de talent » en Loire-Atlantique.

L’aventure commence à Petit-Mars, le 7 novembre 2005. « J’ai débuté sans rien. Mes parents m’ont prêté 5 000 euros que je leur ai vite remboursés ». Trois ans plus tard, l’opportunité se présente d’ouvrir un deuxième salon à Saint-Mars-du-Désert. « Tout le monde me disait que ça ne marcherait jamais à la campagne ». Deux bébés plus tard, Marie Taupin change de local à Petit-Mars où elle emploie aujourd’hui trois salariés à temps plein...

S'écoulent quelques années, des paris et aujourd'hui, au total, les instituts « Bulles de bien-être » font travailler 14 personnes.

 

Le concours de la Chambre régionale des métiers et de l'artisanat

La Chambre régionale de métiers et de l’artisanat (CMA) a mis en place un concours réservé aux cheffes d’entreprises : « Entrepreneures de talents ». Son objectif : encourager l’entreprenariat féminin. « C’est un enjeu en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. C’est la clé de réussite de l’économie de proximité de nos territoires. C’est aussi un des leviers pour accroître la compétitivité », explique la CMA. Le concours est doté de trois prix de 2 000 € chacun, dans trois catégories : jeunesse ; audace ; et innovation.




Le 7ème institut Bulle de bien-être à Sainte-Luce-sur-Loire.

Le jeudi 28 juin 2018, le septième institut Bulle de Bien-Être a vue le jour à Sainte-Luce-sur-Loire !

Lire la suite...




Bulle de bien-être partenaire de Chérie

Remportez votre instant détente en duo avec Chérie Angers et Chérie Nantes ! Chaque gagnant(e) remporte deux soins. Le premier pour vous et le deuxième pour chouchouter votre maman !

Que la chance soit avec vous !

Lire la suite...




Bulle de bien-être partenaire de la foire internationale de Nantes

Foire internationale de nantes

Le Mardi 10 avril 2018, c'était Rock'n'Roll pour Bulle de Bien-Être !

Marion et Yohanna étaient présentes aux Parc des expositions de Nantes pour la journée dédiée à la femme. Sur place, elles animaient un pôle maquillage. Les femmes ont pu profiter des mains de fée de nos esthéticiennes pour être maquillées sur le thème Rock'N'Roll. Make up, musique, coiffure, rencontre et sourire tout était là pour passer un agréable moment !

Sur place grand concours "make-up" !! Un tirage au sort était organisé pour gagner un cours d'auto-maquillage d'une durée d'une heure dans un de nos instituts.

Verdict ? Journée au top ! Beaucoup de rire et de merveilleux souvenirs. Hâte d'être à l'année prochaine !




Bulle de bien-être - Trophée de l'audace

Les entrepreneures talent

 

Le concours " Les Entrepreneures de talents" porté par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat des Pays de la Loire a pour objectif de mettre à l'honneur l'initiative et la réussite des cheffes d'entreprises. Le jeudi 8 mars 2018, Marie Taupin a reçu le premier prix de la catégorie Audace avec son entreprise Bulle de Bien-Être.

" Si je peux donner l'exemple aux femmes de créer et de développer leurs entreprises."

" Si je peux prouver aux jeunes femmes en difficultés scolairement qu'il n'est pas nécessaires d'avoir fait de longues études pour réussir à travailler avec plaisir et passion."

"Si je peux prouver aux femmes qu'elles sont aussi capables de devenir des cheffes d'entreprises que ces messieurs"

"Si je peux donner l'envie aux femmes d'oser alors je suis fière d'être une ligérienne de talent 2018." Marie Taupin.




Bulle de Bien-Être partenaire du salon Créativa pour la 3ème année !

23262079_1690599414285515_1637507418_o.jpg

 

Depuis 3 ans, nos instituts sont partenaires du salon Créativa. Pendant quatre jours, nous proposons aux participants de faire une pause-détente dans notre stand " Le boudoir des filles". Notre seul objectif est de vous chouchouter avec des maquillages et modelages ( mains, cuir chevelu, visage ou dos). Nous sommes disponibles pour apporter toute notre écoute et nos conseils afin de vous aider à prendre soin de vous physiquement et moralement. C'est toujours une joie de participer à ce salon !

Sur notre stand, un concours est organisé spécialement pour créativa. Chaque personne présente peut tenter de gagner un soin par jour.




Aurélie ouvre le 6ème institut Bulle de Bien-Être !

basse_goulaine_institut_de_beaute_sothys.jpgaurelie, bulle de bien-être, institut basse goulaine, esthéticienne, esthétique

Lire la suite...




Clémentine lance son institut Bulle de Bien-Être à Liré (49530)

23-ans-elle-lance-son-institut-de-beaute.jpg

Lire la suite...




Présentation de Bulle de Bien Etre aux 3èmes assises de la Beauté et du Bien-être

Lien de l'article

Télécharger le diapo






>